Qui suis-je ? Mon histoire, mon parcours, et mes motivations

Céline MiquelardParasitologue de formation et pratiquant le massage bien-être et les soins énergétiques depuis plus de 20 ans, j'ai envie aujourd'hui de vous accompagner à la découverte votre propre potentiel de "guérisseur".

Pour commencer, j'ai toujours eu envie de m'occuper des autres ; je pense que c'est une vocation que l'on porte en soi. Depuis mon adolescence, j'ai toujours massé mes proches, pour faire passer une migraine, pour détendre une nuque douloureuse... Moi-même surprise par les résultats que l'on peut obtenir avec une pratique intuitive, une écoute du corps.

Quand il m'a fallu choisir une orientation, je me suis tournée vers la recherche médicale liée à la santé humaine, plus précisément l'étude des micro-organismes pathogènes (virus, bactéries...). Pour mon doctorat de parasitologie, j'ai travaillé 4 ans sur le paludisme, avec des séjours au Venezuela et à Madagascar, « sur le terrain », en relation étroite avec des médecins qui m'ont beaucoup appris. Grâce à eux et au contact des malades, j'ai pris conscience que l'aspect émotionnel a une grande importance dans le processus de guérison.

Cette prise de conscience a été renforcée lorsque j'ai moi-même eu des soucis de santé, qui se sont révélés être d'origine psychosomatique. On entend beaucoup ce terme actuellement, mais la plupart des gens ne le comprennent pas vraiment. Un trouble psychosomatique survient quand l'esprit est troublé, et qu'on ne l'écoute pas ; si on cherche à éviter un problème, à refouler des sentiments, un mal-être... Alors, l'esprit cherche à s'exprimer autrement, il parle à travers le corps. Qui n'a jamais eu mal aux épaules parce qu'il sentait un « poids écrasant » sur ses épaules, trop de pression ? Ou mal au dos, parce qu'il en a « plein le dos » ? Et quand le corps va mal, comment peut-on profiter de la vie ?

C'est en cherchant une solution pour sortir de ce cercle vicieux que j'ai découvert l'approche holistique (pour faire simple, on considère la personne dans sa globalité - le corps et l'esprit - éléments distincts mais indissociables qui interagissent et communiquent à travers nos sensations physiques, nos pensées, nos émotions...). Dans cette approche, issue des médecines traditionnelles telles que la Médecine Traditionnelle Chinoise ou l'Ayurveda, le fait de prendre soin de son corps, de l'écouter, se répercute au niveau de l'esprit ; cela contribue à retrouver calme, équilibre et sérénité. C'est en approfondissant ce sujet que j'ai compris l'effet, le pouvoir du Massage dans toutes ses lettres de noblesse. Paradoxalement, j'ai aussi pris conscience des risques que je prenais et que je faisais prendre aux autres en les massant sans formation, car ces gestes ne sont pas anodins ; mal pratiqués, ils peuvent faire plus de mal que de bien.

Devant ce constat, et poussée par l'envie d'en faire une philosophie de vie, de donner du sens à ma vie professionnelle, j'ai décidé de m'inscrire à une formation certifiante de Praticienne en massages de bien-être, assez classique, basée sur l'enseignement de protocoles tout aussi classiques, du célèbre massage californien à des protocoles plus exotiques tels que le massage hawaïen lomi-lomi. Au gré de mes explorations, j'ai aussi découvert l'univers de l'énergétique, un toucher plus fin, plus subtil... Là aussi, j'ai "testé" des techniques variées. Au final, une espèce de boulimie, qui m'a nourrie au niveau technique, mais qui me laissait sur ma faim. Je n'ai jamais compris l'intérêt de pratiquer le même protocole sur des personnes fondamentalement différentes, avec des histoires différentes, des réactions différentes. Je n'ai jamais réussi, ni même vraiment cherché d'ailleurs, à appliquer ces protocoles à la lettre, poussée par ce que je continuais de ressentir au contact des corps, par ce que mes mains avaient envie de faire... sans que mon cerveau comprenne ce qui se passait. Mais, à l'époque, je me bridais, j'avais envie de sortir du cadre sans trop l'oser, à force d'entendre que c'était dangereux. Qu'il fallait savoir ce qu'on faisait. Mon mental avait besoin de connaissances pour se rassurer, de quelque chose de reconnu, d'éprouvé, de validé... Alors je cherchais, désespéremment, quelle technique essayait de "sortir". Il me semblait trouver des ressemblances ici, j'apprenais... Mais ce n'était pas encore ça. Alors je continuais de chercher, sans succès.

J'ai alors testé des enseignements moins classiques, moins "cadrés", plus "perchés" mais là encore, de la frustration au rendez-vous. J'adorais les formations, c'était passionnant intellectuellement, sensitivement, mais, à la sortie, impossible à mettre en pratique. C'était tellement perché que je ne savais pas comment l'utiliser concrètement, une fois la personne devant moi, sur la table de massage.

J'ai cherché... jusqu'au jour où j'ai compris que mes mains se fichaient éperdument des protocoles, des techniques, des courants philosophiques et culturels. J'ai dû accepter l'évidence, mes mains savent ce qu'elles font, car, n'en déplaise à mon cerveau, elles ressentent, elles "analysent", et elles savent souvent trouver le geste juste. Avec des résultats qui parfois dépassent mes espérances et continuent de me surprendre. Une forme d'intelligence du corps, quasi magique, qui échappe au mental (et ne plaît pas, mal alors pas du tout, à mon cerveau, ce grand maniaque du contrôle). Bien plus efficace que les grandes théories.

Et cette capacité, tout le monde l'a. Plus ou moins développée naturellement, mais elle est présente et ne demande qu'à être libérée, nourrie. Ce que j'ai mis des années à expérimenter, comprendre et mettre en pratique, j'ai envie maintenant de vous le transmettre. Cette école, je l'ai conçue comme une passerelle, un peu perchée tout en étant foncièrement pragmatique. Oui, je vous parlerai d'énergie, de ressentis subtils, je vous inviterai à faire exploser les cadres, vos propres cadres, je bousculerai peut-être vos modes de croyances, je vous aiderai à dépasser vos limites, mais avec des jalons, des repères sécurisants, en gardant les pieds bien ancrés sur terre et l'objectif d'une pratique concrète et réaliste.

Je ne prétendrai jamais que je détiens la vérité. Je ne suis pas un gourou, je suis juste une accompagnatrice. Je vous montre mon chemin, mais simplement comme un exemple pour vous guider à la recherche du vôtre. Votre technique. Votre façon de travailler. Vous, tout simplement.